Revue de presse

Notre titre de Sophrologue Certifié RNCP renouvelé pour 5 ans

L’Institut est fier de vous annoncer que la Commission Nationale de la Certification Professionnelle lui a renouvelé sa confiance.

Le titre de Sophrologue certifié RNCP délivré par l’Institut est en effet prorogé pour 5 ans.

C’est la toute première fois en France,  qu’une école de sophrologie obtient le renouvellement de  son titre. Et c’est aussi pour l’Institut une durée de délivrance du titre qui passe de 3 ans à 5 ans.

Des années de travail sont ainsi récompensées pour améliorer la pédagogie et assurer aux stagiaires de l’Institut tout le sérieux et le maximum de garantie pour la reconnaissance de leur futur métier.

La publication au Journal Officiel est à consulter en cliquant ici

Pour mieux comprendre ce qu’est un titre RNCP,  la page de la Chambre Syndicale de la Sophrologie donne le maximum d’informations en cliquant ici.

 

Revue de presse, Vie de l'Institut|

Catherine Aliotta citée dans un article en Australie

La notoriété de la fondatrice de notre institut s’étend jusqu’à l’hémisphère sud. En effet, Catherine Aliotta est citée dans un article publié sur le blog d’une clinique de Sydney.

L’établissement s’appelle The Lucy Rose Clinic et est spécialisé dans les pathologies liées à la thyroïde. Le billet daté d’avril 2014 et intitulé Top 15 Filthy Sleeping Habits recense donc les habitudes qui génèrent un sommeil de mauvaise qualité.

Il indique notamment qu’il faut savoir reconnaître les signes de fatigue. C’est le point 9 du top, celui qui cite Catherine Aliotta.

« Écouter attentivement votre corps de sorte à ne pas manquer le moment de trouver le sommeil. Pour ce faire, vous devez apprendre à reconnaître les signes de fatigue tels que les picotements des yeux et les difficultés de concentration. »

Si un jour vous êtes amenés à exercer dans un pays anglophone, sachez que sophrologue se dit sophrologist en anglais.

Lire l’article.

 

Revue de presse|

Un article sur sophrologie prénatale dans Psychologies Magazine

Il y a quelque temps notre directrice, Catherine Aliotta, avait donné dans Psychologies Magazine quelques conseils sophro pour ne plus reculer l’heure d’aller se coucher.

Le mensuel s’est intéressé à nouveau à la sophrologie et plus précisément à la sophrologie prénatale dans son édition de juin 2014.

Dans son article publié dans la rubrique J’essaie ou pas ?, la journaliste décrit la méthode et son application aux femmes enceintes. Il donne des détails sur le déroulé des séances, évoque la relaxation dynamique et livre le ressenti de quelques futures mamans.

Il indique également à partir de quel mois de la grossesse ces séances de sophrologie peuvent débuter, mais également leur durée, leur nombre et leur tarif.

Lire l’article en cliquant sur l’image.

Notre Formation Sophrologie et Périnatalité.

Revue de presse|

Maladie de Crohn et sophrologie

Un témoignage cette semaine. Celui d’une femme atteinte de la maladie de Crohn et qui y a fait face grâce à la sophrologie.

C’est le Petit Journal de Rebelle Santé, magazine dirigé par Sophie Lacoste, qui transmet cette expérience.

La maladie de Crohn de Martine a été détectée lorsqu’elle avait 37 ans. Cette pathologie qui touche le tube digestif a bouleversé considérablement la vie de cette jeune femme.

Martine s’est battue contre cette MICI (maladie inflammatoire chronique intestinale) grâce à l’intervention d’un sophrologue.

Les séances de sophrologie ont considérablement amélioré ses conditions. Martine – qui avait dû renoncer à travailler et à vivre en totale autonomie – a pu reprendre les rênes de sa vie. Elle exerce d’ailleurs le métier de  sophrologue aujourd’hui.

Ce témoignage vient en réponse à une inquiétude émise par un lecteur du mensuel. Il est à découvrir en cliquant ici.

Revue de presse|

Sophrologie et cancer

Cette semaine nous vous proposons de lire ou de relire un dossier extrait du Journal de l’Institut Curie (comprendre pour agir contre le cancer).

Ce dossier intitulé Soigner le corps, prendre soin de l’esprit : les approches psychocorporelles et paru il y a quatre ans, reste plus que jamais d’actualité.

Dans ce document la sophrologie tient une place prépondérante. Notamment grâce au témoignage d’Aline, une patiente atteinte d’un cancer du sein.

Aline a découvert la sophrologie très tôt, dans les années 80, dans le cadre d’une préparation à l’accouchement. Elle renouera contact avec la méthode une vingtaine d’année alors que sa maladie récidive.

Aline explique notamment dans quel état d’esprit elle se trouvait au moment de la première séance : Subitement, je ne croyais plus en ce corps malade. J’étais coincée par les angoisses pour la première fois de ma vie. Réapprendre les choses essentielles de la vie, respirer calmement, sentir son corps, c’est ce que j’ai ressenti dès la première séance de sophrologie, en solo face à l’infirmière sophrologue.

Revue de presse|

L’Institut de Formation à la Sophrologie cité par Les Nouvelles Esthétiques spa

Dans son numéro de mars 2012, Les Nouvelles Esthétiques spa consacre un article à la sophrologie dans lequel il cite l’Institut de Formation à la Sophrologie.

Le magazine se fait l’écho de l’avancée que constitue l’inscription au RNCP du Certificat Professionnel de Sophrologue délivré par notre école de sophrologie.

Les Nouvelles Esthétiques écrivent notamment que ce titre donne ainsi une reconnaissance à la sophrologie et récompense le travail constant de l’institut pour l’amélioration de la qualité de ses formations. Que son inscription atteste de la réalité professionnelle du métier de sophrologue.

L’article du mensuel décrit également ce qu’est la sophrologie et son apport dans ces principaux champs d’application : La gestion du stress et de la douleur, le développement personnel, l’amélioration des performances, le contrôle des dépendances et le sommeil.

Lire l’article La sophrologie enfin reconnue.

 

Revue de presse|

La sophrologie pour soulager les douleurs

Nous avons tous notre seuil de tolérance à la douleur. Parfois nous pouvons supporter une douleur intense, nous y habituer même.

Or la sophrologie peut nous aider à atténuer ces souffrances.

Le mensuel Parents le rappelle justement dans son numéro de septembre 2012. Le magazine consacre un article aux solutions pour faire à la douleur, notamment celle qui accompagne un accouchement.

Il rappelle que les techniques de respiration et de concentrations sont bien utiles le jour J pour éviter aux futures mamans de se laisser submerger par la douleur. Il précise également qu’une respiration adaptée à l’effort favorise aussi l’irrigation des muscles et l’oxygénation du bébé.

Les sophrologues interviennent dans le traitement des douleurs liées à la fibromyalgie.

Voici une séquence de l’émission Allô, Docteurs ! diffusé sur France 5 au cours de laquelle Catherine Aliotta, fondatrice de centre de formation, conduit une séance de sophrologie avec une patiente atteinte de cette maladie.

Revue de presse|

Préparer la naissance de son enfant avec la sophrologie

Dans son numéro de juillet 2012 le magazine Parents consacre un article aux méthodes utilisées par les femmes enceintes pour se préparer à l’accouchement.

Intitulé Accouchement : à chacune sa prépa, le papier donne quelques pratiques permettant aux futures mamans soit de rentrer en contact avec leur bébé, soit d’atténuer leurs douleurs et leur stress.

A côté du chant prénatal qui permettra au petit bout d’être stimulé in utero grâce aux vibrations de la voix (ou des voix si le papa et la fratrie se joignent au chœur), le mensuel cite la méthode de gym douce appelée Pilates, mais également et naturellement la sophrologie.

Parents rappelle que pour gagner en efficacité il est nécessaire de pratiquer la sophrologie sur la durée.

Les exercices de sophrologie peuvent se pratiquer chaque jour à la maison.

Lire l’article Accouchement : à chacune sa prépa.

Si vous êtes enceinte, nous vous rappelons qu’il existe le guide de premiers secours de ma grossesse. L’ouvrage qui mentionne évidemment la sophrologie et cite notre école de sophrologue est paru l’an dernier.

Lire aussi :

Accoucher en toute sérénité.
Être enceinte et gérer ses tensions avec la sophrologie.

 

Revue de presse|

La sophrologue Laurence Roux-Fouillet cite l’IFS

Peut-être avez-vous déjà lu un des ouvrages de la sophrologue Laurence Roux-Fouillet, notamment son guide intitulé La sophrologie au féminin.

Cette professionnelle de la sophrologie anime un blog qu’elle a baptisé Espace du calme. Elle y publie régulièrement des articles sur la méthode agrémentés d’informations pratiques et de conseils.

Dans l’un des billets publiés en juillet et intitulé Je veux devenir sophrologue – comment faire ? Laurence Roux-Fouillet cite notre école de sophrologues.

Dans les nombreuses offres de formation de sophrologues, elle retient deux établissements dont elle vante la qualité de l’enseignement.

Notre institut est ainsi considéré comme étant une école aussi solide sur le plan de la théorie que de la pratique, et qui assure un suivi sérieux de ses anciens élèves.

Ce billet est une sorte de petit guide pratique permettant de faire le point sur les prérequis indispensable avant d’embrasser le métier de sophrologue. Il peut être un complément à notre rubrique Questions / réponses.

Il est effectivement important, dans toute démarche de reconversion, de bien connaître l’objectif que l’on souhaite atteindre et de bien baliser le chemin que l’on empruntera pour mener à bien son projet.

L’article est à lire ici.

 

Revue de presse|

Notre école de sophrologue cité par Profession Thérapeute

Dans son édition printanière la revue Profession Thérapeute est revenu sur la reconnaissance du niveau de qualification de la formation de sophrologue que délivre l’Institut de Formation à la Sophrologie.

Le trimestriel évoque également, avec le concours de Catherine Aliotta,  l’existence de la toute nouvelle Chambre syndicale de la sophrologie et la mise à jour de la nomenclature de l’INSEE. Celle-ci intégrera désormais le métier de sophrologue à sa codification APE.

Au moment de leur installation, les sophrologues se verront attribuer un code APE (Activité principale exercée) en fonction des activités qu’ils auront déclarées lors de leur installation ».

Lire l’article de Profession Thérapeute intitulé La sophrologie enfin reconnue !

Sur le même sujet :

Notre école de formation à la sophrologie délivre désormais un Certificat Professionnel de Sophrologue

Revue de presse|