Sophrologie et cancer

  • Le Journal de l'Institut Curie - Février 2008

Cette semaine nous vous proposons de lire ou de relire un dossier extrait du Journal de l’Institut Curie (comprendre pour agir contre le cancer).

Ce dossier intitulé Soigner le corps, prendre soin de l’esprit : les approches psychocorporelles et paru il y a quatre ans, reste plus que jamais d’actualité.

Dans ce document la sophrologie tient une place prépondérante. Notamment grâce au témoignage d’Aline, une patiente atteinte d’un cancer du sein.

Aline a découvert la sophrologie très tôt, dans les années 80, dans le cadre d’une préparation à l’accouchement. Elle renouera contact avec la méthode une vingtaine d’année alors que sa maladie récidive.

Aline explique notamment dans quel état d’esprit elle se trouvait au moment de la première séance : Subitement, je ne croyais plus en ce corps malade. J’étais coincée par les angoisses pour la première fois de ma vie. Réapprendre les choses essentielles de la vie, respirer calmement, sentir son corps, c’est ce que j’ai ressenti dès la première séance de sophrologie, en solo face à l’infirmière sophrologue.

2015-11-18T16:42:55+00:00 Revue de presse|