La sophrologie pour se prémunir contre le syndrome prémenstruel

sophrologie syndrome prémenstruel

Une étude américaine confirme l’impact du syndrome prémenstruel (SPM) sur la santé physique et mentale des femmes. Un phénomène qui handicaperait près de 2 milliards de femmes dans le monde. Alors, la sophrologie peut leur venir en aide, afin qu’elles vivent plus sereinement le syndrome prémenstruel.

L’impact du syndrome prémenstruel sur la santé

Deux universités américaines ont réalisé une étude de grande ampleur sur le syndrome prémenstruel (SPM). Ce dernier désigne un ensemble de maux physiques et émotionnels intervenant peu avant les règles. La recherche avait pour mission de mieux documenter le SPM et de comprendre sa prévalence dans le monde. Il s’avère que 2 milliards de femmes en sont victimes à travers le globe. L’étude met en avant le fait que le syndrome prémenstruel impacte autant la santé physique que mentale. Fatigue, anxiété, troubles du sommeil, maux de tête, toutes ne sont pas logées à la même enseigne. Quand 75 % d’entre elles disent avoir des symptômes légers, 2 à 6 % connaissent des manifestations extrêmement prononcées, appelées trouble dysphorique prémenstruel (TDP). Des symptômes qui, quoi qu’il en soit, éprouvent la gent féminine chaque mois et interfèrent dans leurs quotidiens. Alors, la sophrologie peut aider les femmes à se prémunir contre le syndrome prémenstruel.

Syndrome prémenstruel, la sophrologie pour préserver la santé mentale

À différents degrés, les femmes sont effectivement soumises, tous les mois, à des symptômes physiques et psychologiques. C’est pourquoi, la sophrologie peut être une béquille leur permettant de traverser ce syndrome prémenstruel plus sereinement. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) vous forme à l’amélioration du quotidien. Un champ d’application de la sophrologie qui balaye les problématiques d’anxiété, de gestion des émotions, de fatigue ou encore de troubles du sommeil. En effet, lors de votre formation pour devenir sophrologue certifié, vous apprendrez les différentes phases et étapes qui composent le protocole d’amélioration du quotidien. Nous vous enseignerons également comment les rédiger et les adapter à vos clients. Afin de vous y exercer et d’apprendre à manier cet outil, vous aurez l’opportunité de suivre des journées thématiques. Ainsi, grâce à votre accompagnement en sophrologie, vous pourrez transmettre des outils adaptés aux femmes sujettes au syndrome prémenstruel, afin que le SPM n’envahisse plus leurs quotidiens.

Découvrir nos actualités