Se préparer à l’accouchement par voie basse avec la sophrologie

sophrologie accouchement voie basse

L’accouchement par voie basse, soit par les voies naturelles est le plus fréquent. Toutefois, il n’en est pas moins redouté. Alors, plusieurs semaines avant l’accouchement, la maman peut suivre des séances de sophrologie afin de se préparer mentalement au grand jour.

Accouchement par voie basse, comment ça se passe ?

L’accouchement par voie basse, fait opposition à la césarienne, et est le plus pratiqué. En effet, en France, environ 80 % des femmes accouchent par voies naturelles. C’est une pratique privilégiée lorsque l’état de santé de la maman et du bébé le permettent. L’accouchement par voie basse a lieu généralement entre la 37e et la 41e semaine d’aménorrhée. Si chaque accouchement est unique, ce dernier dure en moyenne huit heures pour un premier enfant et six pour un second. Toutefois, on considère que l’accouchement débute lorsque les contractions se font de plus en plus douloureuses et rapprochées. Un long travail qu’appréhendent bon nombre de mamans. C’est pourquoi, elles sont nombreuses à solliciter l’accompagnement d’experts. Alors, la préparation mentale rentre progressivement dans les mœurs avec des professionnels de santé comme des sage-femmes et des infirmières formées à des médecines alternatives. Ainsi, les futures mamans peuvent pratiquer la sophrologie afin de se préparer mentalement à l’accouchement par voie basse.

Accouchement par voie basse, la sophrologie en préparation

Premier enfant ou non, l’accouchement est toujours un moment qui mêle excitation et peur. Il est entouré de multiples questions qui stressent la future maman et la conditionne. Alors, pour optimiser le potentiel de la femme le jour de l’accouchement par voie basse, elle peut en amont pratiquer la sophrologie. D’ailleurs, parmi les dix formations de spécialisation de l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS), une est consacrée à la périnatalité. En effet, cette spécialisation dédiée aux sophrologues, vous permet de mieux comprendre les mécanismes de la grossesse dans son ensemble. Vous apprendrez alors des techniques sophrologiques englobant l’avant, le pendant et l’après-grossesse. Durant votre spécialisation, nous vous transmettrons donc un protocole de préparation mentale relatif à l’accouchement par voie basse. Ce dernier permettra à vos clientes de chasser leurs peurs et d’apprendre à maitriser la douleur. Cet accompagnement leur permettra également de renforcer leur confiance en leurs corps et de vivre mentalement l’accouchement. Ainsi, en tant que sophrologue ou personnel soignant déjà formé à la sophrologie, vous pourrez accompagner les femmes à envisager de manière positive leurs accouchements par voie basse et le vivre sereinement.

Découvrir nos actualités