Dermatillomanie, un TOC que la sophrologie peut apaiser

sophrologie dermatillomanie TOC

La dermatillomanie est un trouble obsessionnel compulsif qui pousse les personnes concernées à triturer leurs peaux. Le fait de passer son temps à gratter leurs imperfections leur provoque des lésions et ravage leurs épidermes. Alors, en complément d’une psychothérapie, la sophrologie peut aider à apaiser la dermatillomanie.

Dermatillomanie, de quoi parle-t-on ?

La dermatillomanie est considérée comme un trouble obsessionnel compulsif (TOC). Les individus atteints de ce TOC passent leurs temps devant le miroir à observer leurs peaux et à la triturer. Cette envie impérieuse de se gratter endommage l’épiderme. Saignements, croutes, rougeurs, plaies, les marques profilèrent sur le visage et même certaines parties du corps. Comme pour tous les comportements compulsifs, la dermatillomanie prend le contrôle de l’individu. Pouvant survenir à tout âge, le trouble est surtout présent chez les enfants et adolescents. Selon le Journal des Femmes, la dermatillomanie concernerait 1 % de la population avec une forte prévalence féminine (3 cas sur 4). Les raisons d’un tel trouble sont nombreuses, il peut s’agir d’une forte anxiété, d’un mal-être ou d’une colère refoulée. Alors, en complément d’une psychothérapie, la sophrologie est une alliée pour apaiser l’anxiété et réduire l’aspect compulsif de la dermatillomanie.

La sophrologie pour calmer la dermatillomanie

En plus d’être à la merci de leurs TOC, les personnes atteintes de dermatillomanie en ont souvent honte, car elles en portent les séquelles. La sophrologie est donc d’un grand secours pour apaiser l’anxiété, mettre à distance le regard des autres et apprendre à maîtriser ses pulsions. D’ailleurs, l’accompagnement de comportements pathologiques est au programme de l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). En effet, lors de votre formation pour devenir sophrologue certifié, vous aurez l’opportunité de suivre une journée consacrée à ce type de comportements. Alors, vous apprendrez les caractéristiques de ce public et les adaptations nécessaires au questionnaire de première séance. En parallèle, nous vous enseignerons trois protocoles dédiés aux comportements pathologiques, dont un sur la gestion des pulsions. Un accompagnement qui permettra à votre client d’apprendre à maîtriser les crises de « triturage » et de pérenniser le comportement qui a été reprogrammé grâce aux différents exercices. Ainsi, fort de votre formation en sophrologie, vous serez capable d’accueillir des individus présentant des TOC comme la dermatillomanie.

Découvrir nos actualités