Mois du Ramadan, la sophrologie pour se dynamiser

ramadan jeûne sophrologie

Le mois du Ramadan a débuté le 2 avril dernier. Un mois, durant lequel, les musulmans pratiquants respectent plusieurs règles, dont celle du jeûne. Alors, la sophrologie peut aider tous ceux qui font le Ramadan à vaincre la fatigue.

Le mois du Ramadan

Le mois du Ramadan a débuté cette année, le samedi 2 avril. Alors, durant 30 jours, les musulmans pratiquants se conforment à certaines règles de l’Islam. En France, ce mois sacré serait célébré par 5,7 à 8,4 millions de croyants. Cet évènement est l’occasion pour tous les musulmans de se détacher des plaisirs matériels, de se montrer davantage solidaires et de raviver leur spiritualité. Outre la prière et la lecture du Coran, le jeûne tient une place centrale lors du Ramadan. En effet, les pratiquants, jeûnent du lever du soleil à son coucher. Par exemple, à Paris, le début du jeûne appelé « Fajr » débute autour de 5 heures et demie du matin. La fin de ce dernier sonne vers 20h30 et est appelé « Maghrib ». Une épreuve de foi, qui bouleverse quelque peu l’horloge interne des musulmans. Le jeûne peut effectivement engendrer de la fatigue et des troubles du sommeil. Ainsi, la sophrologie peut aider tous les musulmans pratiquants à rester en forme durant le Ramadan.

L’aide de la sophrologie durant le Ramadan

En effet, les horaires du jeûne impliquent que les personnes faisant le Ramadan, se lèvent très tôt, puis se recouchent et ensuite partent travailler. Alors les journées de travail sont longues et la fatigue se fait ressentir au fil des jours. Cette fatigue engendre également par moment des difficultés de concentration. C’est pour cela, que la sophrologie est l’alliée des musulmans faisant le Ramadan. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) vous forme à l’accompagnement de ces problématiques. Durant votre formation pour devenir sophrologue certifié, vous travaillerez sur différents protocoles (préparation mentale, amélioration du quotidien) qui incluent la gestion de la fatigue et des troubles du sommeil. À travers des jeux de rôles et des études de cas, vous apprendrez à ajuster et moduler votre pratique, en fonction de la situation de votre client. Ainsi, grâce à votre formation en sophrologie, vous pourrez aider tous ceux qui jeûnent à rester en pleine possession de leurs moyens, tout au long du Ramadan.

Découvrir nos actualités