La sophrologie pour sortir du cyber-harcèlement

sophrologie cyber-harcèlement adolescents

Les chiffres sur le cyber-harcèlement ne font que croître et sont particulièrement inquiétants. Ces violences numériques ont un impact considérable sur la santé mentale des adolescents. Alors, pour venir en aide aux adolescents victimes de cyber-harcèlement, la sophrologie est une alliée de taille.

Le cyber-harcèlement, un acharnement sans limite

Tout d’abord, le ministère de l’Éducation définit le cyber-harcèlement comme un acte agressif intentionnel, perpétré de façon répétée via des moyens de communication électroniques. Selon une nouvelle étude menée par l’Association e-Enfance, 60 % des 18-25 ans avouent avoir été victimes de ce fléau digital. Un acharnement sans limite, puisqu’en dehors de l’école, le harcèlement se poursuit sur les réseaux sociaux et autres plateformes. Alors, toute différence, aussi minime soit-elle, peut faire l’objet d’une stigmatisation. Le cyber-harcèlement produit des effets terribles sur les adolescents. Toujours d’après la même étude, 49 % des victimes reconnaissent avoir pensé au suicide et 69 % ont rencontré des troubles du sommeil, de l’appétit et des états dépressifs. Fort heureusement, le Gouvernement met en place des initiatives comme des campagnes de prévention et des numéros verts. De plus, la sophrologie est une alliée pour accompagner les victimes de cyber-harcèlement à traverser cette épreuve.

Cyber-harcèlement, le soutien de la sophrologie aux adolescents

La sophrologie est effectivement un réel soutien aux adolescents victimes de cyber-harcèlement. Elle prodigue des outils concrets pour faire face aux multiples conséquences de ce fléau. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) forme des sophrologues experts dans l’accompagnement des adolescents. En effet, lors de votre formation de spécialisation, vous aurez l’opportunité de mieux comprendre les mécanismes de l’adolescence et les bouleversements associés. Nous vous enseignerons également comment accompagner les troubles liés à cette période. Alors, vous apprendrez des protocoles dédiés à la morosité, aux complexes, aux troubles du sommeil ou encore à l’exclusion. Des accompagnements qui pourront évidemment servir à un jeune en proie à de la violence numérique. Votre soutien permettra à votre client de libérer sa parole, d’évacuer la surcharge émotionnelle et d’apaiser ses craintes. Ainsi, fort de notre spécialisation « Sophrologie et Adolescence », vous aurez toutes les connaissances et compétences professionnelles pour accompagner un public qui doit relever des défis parfois violents, comme le cyber-harcèlement.

Découvrir nos actualités