Blues d’Erasmus, la sophrologie pour profiter pleinement de l’aventure

blues Erasmus sophrologie

Les études supérieures sont une période grisante dans la vie d’un jeune adulte, surtout lorsqu’il participe au programme Erasmus. Toutefois, loin de sa famille et de ses proches, l’étudiant peut avoir le mal du pays. Alors, pour contrer le « blues d’Erasmus », les étudiants peuvent se tourner vers la sophrologie.

Conjuguer études et voyage

Erasmus est un programme d’échange d’étudiants européens. Tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur sont susceptibles d’y participer. Le but de celui-ci ? L’acquisition et le renforcement de compétences, notamment linguistiques, afin d’accroitre l’employabilité des jeunes. Ainsi, 33 pays européens participent au programme d’échange. La France reçoit donc des étudiants venus des quatre coins de l’Europe, pour effectuer une année d’étude ou de stage. Depuis la création d’Erasmus en 1987, 12 millions de personnes ont pu bénéficier du programme. Erasmus est donc une formidable opportunité de conjuguer études et voyages. Toutefois, même si l’expérience est enrichissante, le « blues d’Erasmus » gagne fréquemment les étudiants étrangers installés en France. En 2019, le Figaro Etudiant soulignait que 9 étudiants sur 10 connaissaient le mal du pays. Alors, pour contrer ce « blues d’Erasmus » et vivre pleinement leurs aventures, les étudiants peuvent compter sur la sophrologie.

La sophrologie pour faire face au blues d’Erasmus

En effet, la sophrologie peut être un soutien de taille lorsqu’un étudiant fait face au « blues d’Erasmus ». La méthode vient contrer les effets négatifs de ce mal et permet au jeune de se placer dans un état d’esprit positif. La sophrologie va l’aider à chasser ses émotions négatives, ses pensées parasites et renforcer sa confiance en lui. Comment ? Grâce à des exercices qui combinent respiration, détente musculaire et visualisations positives. Ce sont d’ailleurs, des techniques que vous enseigne l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) durant votre formation initiale. Au cours de votre formation pour devenir sophrologue certifié, vous apprendrez, expérimenterez, testerez tous ces exercices et leurs effets. Vous vous entrainerez également à leurs adaptations. Vous saurez que les « moulinets » peuvent être utilisés pour jeter les tensions de l’étudiant. Tout comme la « sophro programmation future » lui permettra de se visualiser racontant sa formidable expérience d’échange en France. Une fois la formation achevée, vous pourrez même proposer des séances de sophrologie dans différents établissements d’enseignement pour venir en aide aux jeunes sujets au « blues d’Erasmus ».

Découvrir nos actualités