Jeux Olympiques – Les médaillés plébiscitent la sophrologie !

Jeux Olympiques sophrologie

C’est parti pour les Jeux Olympiques d’hiver à Pékin. L’événement qui se déroule jusqu’au 20 février, est un rendez-vous incontournable pour les sportifs de haut niveau. D’ailleurs, saviez-vous que les athlètes utilisent depuis des décennies la sophrologie, pour se préparer mentalement aux Jeux Olympiques ?

Les Jeux Olympiques et la sophrologie, ce n’est pas nouveau

À une époque ou la préparation physique et les infrastructures atteignent des sommets, c’est souvent la préparation mentale qui fait la différence. Alors, dans un milieu qui mêle performance et excellence, les « bons tuyaux » sont vite connus de tous. C’est pourquoi, depuis des décennies maintenant, les sportifs qui préparent les Jeux Olympiques font de la sophrologie. En effet, à ce jour plus de 240 médaillés olympiques ont eu recours à la sophrologie. Le premier à exercer auprès d’athlètes en 1968, fut Raymond Abrezol, médecin et sophrologue. Résultats des courses, sur les quatre skieurs qu’il accompagnait, trois sont montés sur le podium. Pas étonnant alors, que Yannick Noah, Alain Bernard, Nadège Ait-Ibrahim (championne du monde de Karaté) ou encore Cécile Locatelli (footballeuse internationale) soient suivis par des sophrologues. Effectivement, quelle que soit la discipline, la sophrologie est une méthode qui s’adapte à l’individu et à ses besoins.

Devenez le sophrologue des athlètes !

La préparation mentale est un des principaux champs d’application de la sophrologie. En effet, cette méthode renforce l’alliance entre le corps et l’esprit. Pour un sportif préparant les Jeux Olympiques, la sophrologie lui permet de réduire le stress de la compétition tout en boostant ses capacités. Afin de travailler auprès d’athlètes de haut niveau et de connaitre parfaitement leur mécanisme, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) forme les sophrologues durant la spécialisation « Sophrologie et Sport ». Cette formation de spécialisation vous enseigne la physiologie du sport, la psychologie du sportif et les techniques de préparation mentale. Grâce au statut d’expert que vous confère cette spécialisation, vous pourrez intégrer des structures comme les différentes fédérations françaises de sport ou l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance connu sous l’acronyme INSEP. Alors, une fois votre certification de sophrologue en poche, vous accompagnerez peut-être de futurs champions aux prochains Jeux Olympiques !

Découvrir nos actualités