La sophrologie contre les effets néfastes du bruit

  • nuisances sonores sophrologie

Notre directrice Catherine Aliotta s’est intéressée aux nuisances sonores dans l’un de ses derniers articles pour le Journal des femmes. Elle explique comment la sophrologie permettrait à de nombreux Français de se préserver du bruit et ainsi de se maintenir en bonne santé.

L’exposition au bruit fait partie de notre quotidien. 9 Français sur 10 se disent d’ailleurs exposés chaque jour à des nuisances sonores jugées « excessives ». Des nuisances qui auraient un impact néfaste sur la santé en affaiblissant notamment le système immunitaire.

Seulement, il n’est pas toujours facile de s’isoler du bruit pour accorder un peu de répit à ses oreilles. Et nombreux sont ceux qui mettent en péril leur santé et leur bien-être.

La sophrologie fait pourtant partie des méthodes accessibles qui offrent la possibilité de retrouver du bien-être. Comme l’explique Catherine Aliotta, les séances de sophrologie permettent de s’accorder une pause de calme pour se reconnecter à soi et au silence.

Dans cet article, la fondatrice de notre Institut fait l’inventaire des nombreux bénéfices apportés par la méthode lorsque les oreilles semblent saturées. Car la sophrologie permet non seulement de s’accorder un temps pour souffler mais aussi pour diminuer les troubles associés au bruit, tels que le stress, les acouphènes ou encore les troubles du sommeil.

> Découvrez l’article sur le Journal des femmes

2018-01-16T17:38:42+00:00 Articles de Catherine Aliotta|