Des sophrologues pour lutter contre l’hyperstress des salariés

  • stress au travail et sophrologie

Pour permettre aux sophrologues de répondre à la demande croissante des entreprises, l’Institut de Formation à la Sophrologie a mis au point une spécialisation parfaitement adaptée aux interventions en milieu professionnel et à ses besoins spécifiques.

En effet, un quart des salariés français seraient en état d’hyperstress, avec un risque de répercussions sur la santé, d’après la dernière étude réalisée par le cabinet Stimulus. Un chiffre inquiétant qui souligne combien la question du stress au travail nécessite d’être davantage prise en charge.

Hyperstress : la santé des salariés français en danger

Il aura fallu quatre années d’étude pour parvenir à ce constat alarmant : 24% des salariés français sont en état d’hyperstress. Le cabinet Stimulus, spécialisé dans les thèmes du bien-être au travail, a sondé 32.137 employés de toute qualification dans 39 entreprises différentes (secteurs d’activités variés).

Selon ce cabinet, l’état d’hyperstress est atteint lorsqu’une personne ressent un niveau de stress tellement élevé que celui-ci met la met directement en danger. L’hyperstress impact directement la santé des travailleurs et peut provoquer burn-out, dépression ou encore maladies cardio-vasculaires.

Les facteurs à l’origine de l’hyperstress

Les facteurs peuvent être multiples mais, dans le cadre professionnel, c’est l’organisation de travail et les systèmes de management qui sont mis en cause. Les exigences liées au travail, l’obligation de traiter des informations complexes et nombreuses ainsi que le manque de temps ont des répercussions sur environ deux tiers des salariés.

Le manque de soutien moral au travail, la mauvaise ambiance, et le sentiment d’inutilité sont également cités dans cette étude comme étant à l’origine d’une augmentation du niveau de stress chez les salariés.

Hyperstress : quel rôle peuvent jouer les professionnels de la sophrologie ?

> A titre préventif : les sophrologues ont un vrai rôle à jouer dans les démarches de prévention des risques psychosociaux. Les bénéfices de la sophrologie sur le niveau de stress ne sont plus à démontrer, et cette problématique, prise en charge en amont, permettrait aux salariés de participer activement à la préservation de leur santé. Grâce à la sophrologie, les collaborateurs apprennent à évacuer régulièrement le stress et à accroître leurs capacités à récupérer pour se maintenir durablement en bonne santé.

> A titre curatif : lorsque les premiers signes de mal-être au travail ont fait leur apparition au sein d’une structure, les sophrologues peuvent intervenir en complément d’une prise en charge globale par l’entreprise (réorganisation du travail, de l’environnement, des relations sociales, etc.). L’action du sophrologue s’intègre alors dans le plan d’action des ressources humaines.

L’intervention des sophrologues en entreprise

Les entreprises font de plus en plus appel aux sophrologues pour réaliser des prestations au sein de leurs structures. Elles apprécient particulièrement lorsque ces derniers ont bénéficié d’une préparation aux problématiques intra-professionnelles. Car même si les séances de sophrologie restent particulièrement bien accueillies dans le cadre du travail, le sophrologue peut néanmoins être confronté durant les séances à divers freins, tels que des craintes, de la méfiance voire une opposition des collaborateurs.

C’est pourquoi, l’intervention des sophrologues en entreprise nécessite une vraie préparation professionnelle. L’IFS a élaboré tout un module de formation pour permettre aux sophrologues de travailler en entreprise efficacement et dans les meilleures conditions.

Cette spécialisation Sophrologie et entreprise forme ces professionnels :

  • aux différents mécanismes de la performance et du bien-être au travail (récupération, cohésion d’équipe, gestion des conflits, prévention des risques psychosociaux, etc.) ;
  • aux techniques sophrologiques spécifiques à l’entreprise ;
  • à l’accompagnement des différentes demandes émanant de l’entreprise.

Pour permettre à tous les professionnels de la sophrologie d’agir en faveur d’une meilleure qualité de vie au travail, cette spécialisation de 32 heures (4 jours) est ouverte à tous les sophrologues, quelle que soit leur formation d’origine. Elle est également éligible à différents modes de financement comme les prises en charge par l’employeur, les organismes financeurs (OPCA, Poôle emploi, etc.) ou le paiement en plusieurs mensualités.

> En savoir plus sur la Spécialisation Sophrologie et entreprise

2017-11-30T19:33:05+00:00 Spécialisations|