Cyberharcèlement : la sophrologie pour accompagner les adolescents

  • cyberharcèlement sophrologie adolescence

Lors d’un récent article pour Le Journal Des Femmes, la fondatrice de l’IFS, Catherine Aliotta a évoqué un phénomène qui menace de plus en plus d’adolescents et met en péril leur bien-être psychique : le cyberharcèlement. La spécialiste y explique pourquoi l’accompagnement d’un sophrologue peut être judicieux pour aider les jeunes victimes à traverser cette épreuve et à renouer rapidement avec leur bien-être.

Les sophrologues font partie des professionnels qui sont de plus en plus sollicités par les parents pour accompagner leurs enfants durant la période de l’adolescence. Une demande qui ne cesse de croître, notamment face aux phénomènes de harcèlement et violences en ligne dont les jeunes sont particulièrement victimes depuis plusieurs années. Un accompagnement sophrologique qui s’avère très bénéfique car il répond de manière précise aux nombreux besoins des jeunes, alors en plein bouleversement identitaire et social.

Comme l’explique la directrice de notre Institut, le suivi proposé par un sophrologue permet à l’adolescent de bénéficier d’un réel soutien pour traverser cette épreuve. Elle lui offre également des outils concrets pour sortir de la souffrance occasionnée par le cyberharcèlement. Catherine Aliotta, auteur du Manuel pratique sophrologie et adolescence, étaye notamment 3 aspects majeurs de l’accompagnement en sophrologie, favorables à l’adolescent :

  • L’aide apportée pour libérer la parole face à ce qu’il vit au quotidien et évacuer la surcharge émotionnelle;
  • L’apport d’exercices et d’outils pour l’aider à apaiser ses craintes, éviter le repli sur soi et l’exclusion sociale;
  • La mise en place de séances dédiées à la confiance en soi pour renouer avec un image positive de lui-même.

Le cyberharcèlement fait partie de ces problématiques récentes, apparues avec l’émergence de nouveaux moyens de communication et des nouvelles technologies. Aujourd’hui, de plus en plus de sophrologues cherchent à répondre de façon précise à ces nouveaux problèmes rencontrés par les jeunes.

Ils n’hésitent plus à se spécialiser en adolescence et à réaliser une formation continue sur ces thématiques spécifiques. L’IFS propose d’ailleurs une spécialisation Sophrologie et adolescence ouverte à tous les sophrologues désireux de perfectionner leur pratique professionnelle.

> Découvrez ici l’article de la fondatrice de l’IFS

2018-02-13T15:19:42+00:00Articles de Catherine Aliotta|
Ce site internet procède au dépôt de cookies et de traceurs sur votre terminal lors de votre navigation, en vue notamment, de permettre le bon fonctionnement du site internet, faciliter votre navigation et améliorer votre expérience sur ce site. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs selon votre convenance, cliquez ici. Ok