Logo Aliotta Formation Sophrologie

Quel diplôme pour Devenir Sophrologue ?

01.43.38.43.90
quel diplôme pour devenir sophrologue

Faut-il un diplôme minimum pour intégrer une formation ?

Non, toute personne souhaitant devenir sophrologue devrait pouvoir intégrer une formation de sophrologie sans limite d’âge ou de diplôme minimum. Cependant, il existe certaines écoles qui fixent un diplôme minimum requis.

Quels sont les diplômes de sophrologie en France ?

En France, il n’existe pas de diplôme d’Etat, ni de « Master » de sophrologue. Les écoles de formation délivrant un « master » de sophrologie, ou les sophrologues qui arborent ce titre, sont en parfaite illégalité et susceptibles d’être poursuivis.

Aujoud’hui, la seule distinction officielle du métier de sophrologue en France est le Titre RNCP (titre de niveau 5). Cette appellation signifie que le «parchemin» délivré par une école de sophrologie est enregistré au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle), organisme sous la tutelle du Ministère du Travail.

En France, la première école habilitée à le faire était la nôtre : l’Institut de Formation à la Sophrologie dirigé par Catherine Aliotta.

Devenir Sophrologue

Recevez la Brochure de notre école par email

L’Institut de Formation à la Sophrologie

L’école de référence en France

ecole sophrologie rncp

Fondé en 2003 par Catherine Aliotta sur des valeurs fortes comme l’éthique, la déontologie et la qualité, notre Institut est entièrement dédié à la formation professionnelle des sophrologues.

Notre école dispense des formations pour Devenir Sophrologue en 6, 12, ou 24 mois ainsi que des spécialisations.

Nos formations sont accessibles à tous, sans limite d’âge ou de diplôme minimum.

L’IFS est présent dans près de 50 villes de France.

En savoir plus sur l'école de Paris

Formation idéale pour devenir Sophrologue

“Formation intense, pleine de bienveillance et d’humanité, portée par de véritables professionnels ayant intégré dans leurs vies les valeurs qu’ils nous transmettent. Je tiens à saluer la qualité de l’enseignement.”

par P. Lesterle

Revenir à l'accueil