Violences gynécologiques, quand la sophrologie apaise les traumatismes

sophrologie violences gynécologiques

Longtemps mises en sourdine, les violences gynécologiques font l’actualité. Désormais, la parole se libère et les victimes osent enfin s’exprimer sur des faits qui les ont profondément marquées. Alors, après avoir subi des violences gynécologiques, la sophrologie peut aider ces femmes à se reconstruire.

Violences gynécologiques, le sujet est sur le tapis !

Longtemps ignorées et passées sous silence, les violences gynécologiques font désormais les gros titres de la presse. Les patientes osent enfin s’exprimer à propos de consultations qui les ont profondément traumatisées. Jugements, propos humiliants, gestes déplacés, actes médicaux non consentis, voici ce que sont les violences gynécologiques. Ces violences peuvent être d’ordre verbal, psychologique et même physique puisqu’une pratique gynécologique non consentie relève de l’agression sexuelle. Dernièrement, une affaire suscite de vives émotions, celle de Chrysoula Zacharopoulou. En effet, la ministre également gynécologue est visée par deux plaintes pour viol. Des accusations qui se succèdent, car depuis 2014 le hashtag #PayeTonUtérus circule et met en lumière ce phénomène bien trop banalisé. Malheureusement, ces violences peuvent avoir de lourdes conséquences sur les femmes, qui refusent même parfois de se faire soigner. Alors, la sophrologie peut être une alliée dans le parcours de reconstruction des patientes qui ont subi des violences gynécologiques.

La sophrologie après des violences gynécologiques

Fort heureusement, de plus en plus d’associations soutiennent les femmes victimes de Violences Obstétricales et Gynécologiques (VOG). La sophrologie, serait un soutien supplémentaire en associations pour les patientes ayant subi des violences gynécologiques. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) vous forme à l’intervention en milieu associatif. En effet, les associations sont un « terrain de jeu » extrêmement large qui permettent aux sophrologues d’aborder de multiples problématiques. Alors, durant votre formation pour devenir sophrologue certifié, nous vous enseignons l’animation de séances de groupe. Vous apprendrez donc à adapter votre accompagnement, vos exercices et vos questions en fonction de votre public. Dans le cadre de violences gynécologiques, vous pourrez aider les victimes à évacuer leurs colères ainsi que leurs peurs de se retrouver à nouveau dans la même situation grâce à des exercices basés sur l’imagerie positive et la détente musculaire. Cela leur permettra également de retrouver un état positif et de reprendre confiance en elles. Grâce à notre formation en sophrologie, vous aurez les compétences pour apporter votre soutien aux femmes victimes de violences gynécologiques afin que cet épisode traumatique ne les empêche plus de consulter.

Découvrir nos actualités