Une pétition pour défendre le statut de l’auto-entrepreur

  • Défense du statut auto-entrepreneur

Beaucoup de sophrologues se lancent dans leur activité en devenant auto-entrepreneur. Le statut est en passe d’être réformé.

Avez-vous entendu parler des Poussins ? C’est le nom que c’est donné le mouvement de défense des auto-entrepreneurs. En écho à celui des Pigeons qui avait fait parlé de lui au moment où le gouvernement présenta son projet de loi de finance 2013.

Ces poussins s’inquiètent depuis quelques mois de la réforme de leur statut qu’envisage Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Il fut question d’abord de limiter dans le temps l’accès au régime. Il s’agissait pour la ministre de mener plus rapidement les auto-entreprises qui se développent vers les régimes classiques.

Finalement, le ministère a changé de levier. Il ne touche pas à la durée du régime, mais au plafond du chiffre d’affaire. Celui devrait être abaissé, en ramenant notamment celui des professions de services (artisanat et professions libérales) à 19000 euros par an.

Les poussins, parmi lesquels doivent se trouver de nombreux sophrologues, sont très inquiets. Pour le mouvement cette réforme est la mise à mort programmée des auto-entrepreneurs.

La pétition remise à Sylva Pinel le 06 juin a recueilli plus de 108000 signatures. Elle est toujours en ligne.

La Chambre Syndicale de la Sophrologie s’est engagée début juin dans la défense du statut en invitant ses 800 adhérents à signer la pétition.

 

Plus d’infos sur les modifications à venir.

2016-02-01T18:17:01+00:00 Vie de l'Institut|