Un intermittent du spectacle devient sophrologue

  • Reconversion sophrologue

Se construire un avenir plus sûr, se préparer une retraite, assurer ses arrières, c’est ce que dit en substance Alain, un musicien qui vit de sa passion avec un statut d’intermittent du spectacle. Cet artiste est en phase de reconversion. Mais ne souhaitant pas rejoindre la longue cohorte des salariés, il s’est orienté vers une profession qui lui permettra de garder son indépendance. Il est en train de devenir sophrologue. Avec cette nouvelle activité il se constituera le pécule nécessaire à la sécurisation de ses vieux jours.

Source : Le Républicain Lorrain

2017-04-08T09:00:47+00:00 Sophrologues formés à l'institut|