Trouble de la personnalité borderline, la sophrologie peut-elle agir ?

sophrologie trouble de la personnalité borderline

Le trouble de la personnalité boderline ou trouble de la personnalité limite est une maladie mentale. Cette pathologie psychiatrique complexe se caractérise par une instabilité émotionnelle. Alors, la sophrologie peut-elle apporter son aide à des personnes atteintes d’un trouble de la personnalité borderline ?

Trouble de la personnalité borderline, qu’est-ce ?

En psychiatrie, on parle de trouble de la personnalité boderline (TPB) face à une construction psychique complexe marquée par une forte instabilité affective et émotionnelle. Selon le psychanalyste Jean Bergeret, cet état-limite maintient les individus dans une position entre la névrose et la psychose. Alors, les symptômes récurrents sont l’humeur changeante, un sentiment de colère, d’abandon et une certaine impulsivité. Le trouble de la personnalité boderline affecte les dimensions cognitives, affectives et relationnelles. Ce qui est un handicap quotidien pour maintenir une vie personnelle et professionnelle stable. En France, selon l’association AforPEL, 2,5 % de la population présenteraient des caractéristiques de ce trouble. Alors, le traitement psychothérapeutique est nécessaire pour prendre en charge un TPB pour traiter en profondeur la dysrégulation émotionnelle. Ainsi, la sophrologie peut agir en parallèle afin d’apporter un soin complémentaire aux personnes touchées d’un trouble de la personnalité boderline.

La sophrologie pour le trouble de la personnalité borderline

La sophrologie peut effectivement intervenir en complément d’une prise en charge psychologique ou psychiatrique. La méthode viendra alors en support et proposera au malade de lui apprendre à gérer ses symptômes au quotidien. S’agissant de personnes en forte demande d’attention, le sophrologue devra alors maintenir un cadre. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) forme ses stagiaires au maintien d’une posture professionnelle et d’un cadre thérapeutique. En effet, le cadre d’intervention est enseigné dès le troisième jour de votre formation pour devenir sophrologue certifié. Alors, vous apprendrez à poser des limites claires à votre client, afin qu’il ne fasse pas l’amalgame entre la psychothérapie et son accompagnement sophrologique. Grâce à notre pédagogie constituée, notamment, de travaux pratiques et de jeux de rôles vous aurez l’opportunité de rôder votre discours et de forger votre posture. Ainsi, fort de votre formation en sophrologie, vous saurez vous adapter aux différents troubles psychiatriques comme le trouble de la personnalité boderline tout en restant à votre place de sophrologue.

Découvrir nos actualités