TF1 : une sophrologue de l’IFS parle de la méthode Coué

Dominique Bollusset, sophrologue formée à l’IFS, apparaissait récemment dans l’un des reportages de TF1 pour parler d’une techniques qui a inspiré la sophrologie à ses fondements : la méthode Coué.

La méthode a aujourd’hui plus de 100 ans, elle n’a pourtant pas une ride et continue d’accompagner nombre de patients grâce à ses techniques d’autosuggestions. Ses bénéfices sont même particulièrement mis en valeur depuis le développement de la sophrologie. Car, oui, la sophrologie s’est bien inspiré de la méthode Coué, comme elle s’est inspiré d’autres techniques de suggestions conscientes et de relaxation pour forger sa propre identité.

C’est au cours d’un reportage réalisé pour le journal de TF1, que l’on peut assister à cette transmission. On y voit Dominique Bollusset, ancienne stagiaire de l’IFS, utiliser ces techniques de suggestions positives lors d’une séance de sophrologie.

La sophrologue explique pourquoi la formulation d’une phrase et le choix des mots revêt toute son importance dans ce type d’exercice. « Si vous dites ‘Je ne veux plus être malade’, votre cerveau entendra ‘malade’. Dans ce cas, une phrase positive serait : ‘A présent, je vais de mieux en mieux’ et ‘Je souhaite retrouver une bonne santé’ par exemple ».

Emile Coué, pharmacien de formation, avait révolutionné les pratiques médicales de son époque en proposant aux patients, dans les années 1920, de participer activement à leur démarche de soin. Une philosophie partagée aujourd’hui par le milieu médical qui reconnaît à présent l’intérêt des pratiques alternatives, notamment sur l’amélioration de leur qualité de vie des patients.

2018-02-15T09:35:46+00:00Sophrologues formés à l'institut|
Ce site internet procède au dépôt de cookies et de traceurs sur votre terminal lors de votre navigation, en vue notamment, de permettre le bon fonctionnement du site internet, faciliter votre navigation et améliorer votre expérience sur ce site. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs selon votre convenance, cliquez ici. Ok