Suite à une reconversion professionnelle, le réseau construit durant l’ancienne vie est souvent un atout. À l’image de la sophrologue Sophie Gouverneur, qui a su utiliser à bon escient son répertoire. Ce qui lui vaut un bel article dans le journal régional Le Bien public.

Journal régional, l’annonce de reconversion de la sophrologue Sophie Gouverneur

Après une reconversion professionnelle, certaines compétences ou contacts perdurent. Un fait qui peut facilement se transformer en avantage, s’il est utilisé à bon escient. À l’instar de la sophrologue Sophie Gouverneur, qui a su tirer parti de son ancien répertoire. Alors, pour annoncer son virage à 360 degrés, elle n’a pas hésité à contacter le quotidien régional Le Bien public. En effet, Sophie avait eu l’occasion par le passé, de travailler avec le journal. Sachant que le quotidien est particulièrement lu en Côte-d’Or, elle connaissait la puissance de cet outil. D’autant plus, qu’il est aussi distribué dans les établissements scolaires. C’est ainsi, que la sophrologue a pu bénéficier d’un bel article qui met en valeur le lancement de son activité. Paru fin septembre, en version papier ainsi qu’en ligne, l’article retrace le parcours de Sophie et valorise son expertise. Un beau coup de com’ qui lui assure une visibilité régionale !

La boucle est bouclée

Pour Sophie Gouverneur, devenir sophrologue est une façon de « boucler la boucle ». Professeur de danse et ensuite enseignante pendant plus de 20 ans, elle utilisait déjà quelques techniques de relaxation. Souhaitant s’épanouir dans autre chose, la sophrologie est apparue à Sophie comme une évidence. Une façon de renouer avec le rapport au corps, tout en venant en aide aux étudiants. Alors, elle se forme au métier de sophrologue en 2022, à l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). Souhaitant aller jusqu’au bout de sa démarche, Sophie se prépare à la certification professionnelle. Désormais, la thérapeute exerce aux domiciles de ses clients, de Dijon à Beaune. Par ailleurs, riche de ses connaissances sur les étudiants, Sophie souhaite développer son activité auprès des établissements scolaires. Un projet qui l’a évidemment amené à contacter le journal Le Bien public afin d’y obtenir un article.

Une parution dans un journal régional qui montre une nouvelle fois que nos sophrologues ont du talent !

La rubrique « Sophrologue du Jour », met en lumière nos anciens stagiaires. En effet, le métier de sophrologue évolue, tout comme la carrière de ceux qui ont été formés dans notre établissement. L’occasion pour tous de découvrir leurs parcours, leurs actualités et comment, chaque jour, ils font de leur activité un terrain de jeu sans limite. 

Vous aussi, envoyez-nous votre actualité et devenez le Sophrologue du Jour !