La sophrologue Myriam Fedhila participe à un documentaire sur les médecines alternatives

sophrologue Myriam Fedhila

Les médecines complémentaires et alternatives connaissent un succès grandissant. Une notoriété qui dépasse même les frontières, puisque la sophrologue Myriam Fedhila participe actuellement au tournage d’un film documentaire tunisien, dédié à ces pratiques.

Myriam Fedhila, sophrologue dans un documentaire

Lors d’un événement à Tunis, la sophrologue Myriam Fedhila fait une rencontre décisive. En effet, l’une des participantes est Wafa Mimouni, une réalisatrice en quête d’une sophrologue pour son prochain film documentaire intitulé Magic People. Son projet ? Tourner un film présentant différentes médecines alternatives et documenter son développement personnel. Alors, ravie de cette proposition, Myriam accepte et établit un protocole d’accompagnement de 12 séances. Parmi elles, 4 seront filmées, soit la 1re et la 2e séance, une en mi-parcours et bien sûr la dernière. Destiné au grand écran, le film sortira en décembre 2023 et devrait être diffusé lors de grands concours cinématographiques. Un projet palpitant auquel Myriam est honorée de participer. L’opportunité pour elle, de faire connaître la sophrologie aux Tunisiens, ainsi que de montrer la méthodologie de travail qui lui a été transmise. Une belle expérience humaine qui intervient au tout début de la carrière de Myriam.

Du marketing à la sophrologie 

Myriam Fedhila a exercé 8 ans, le métier de chef de projet marketing à Paris. Les deux dernières années avant sa reconversion, elle travaillait pour un grand groupe automobile allemand. Une expérience professionnelle riche et intense qui se déroule durant la crise sanitaire. Cette parenthèse est l’occasion pour Myriam de se remettre en question. Malheureusement, la perte de sens au travail la pousse au burn-out. Soutenue par sa direction, la jeune femme quitte l’entreprise pour renouer avec un métier tourné vers l’humain. Pratiquant la méditation et la visualisation, la sophrologie est pour elle une évidence. Alors, Myriam se forme au métier de sophrologue, en 2022, à l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). Peu après, la sophrologue obtient sa certification professionnelle. Aujourd’hui, Myriam vit est entre Paris et Tunis. La thérapeute reçoit en consultations individuelles, anime des séances collectives et aimerait intervenir en entreprise. Ainsi, grâce à ses actions et à sa participation au documentaire, la thérapeute contribue au rayonnement de la sophrologie à l’étranger.

Une participation à un documentaire, qui montre une nouvelle fois que nos sophrologues ont du talent !

La rubrique « Sophrologue du Jour », met en lumière nos anciens stagiaires. En effet, le métier de sophrologue évolue, tout comme la carrière de ceux qui ont été formés dans notre établissement. L’occasion pour tous de découvrir leurs parcours, leurs actualités et comment, chaque jour, ils font de leur activité un terrain de jeu sans limite. 

Découvrir nos actualités