La sophrologue Isabelle Simonnet à la Maison de l’Endométriose

sophrologue Isabelle Simonnet

Aujourd’hui, des milliers de femmes traversent une errance médicale avant d’être diagnostiquées de l’endométriose. Fort heureusement, des structures viennent quotidiennement en aide à ces femmes. D’ailleurs, la sophrologue Isabelle Simonnet a intégré la Maison de l’Endométriose en septembre dernier.

La sophrologue Isabelle Simonnet, résidente de la Maison de l’Endométriose

C’est en surfant sur Facebook, que la sophrologue Isabelle Simonnet tombe sur un post qui attire son attention. En effet, l’annonce explique rechercher une sophrologue, pour compléter l’équipe de la Maison de l’Endométriose (MDE) de Boulogne-Billancourt. Une structure dédiée aux femmes atteintes d’endométriose, qui regroupe neuf thérapeutes spécialisés. Alors, la sophrologue intègre l’équipe pluridisciplinaire en septembre dernier. Étant elle-même spécialisée dans l’accompagnement des femmes touchées par l’endométriose, cette collaboration est une aubaine. D’ailleurs, la thérapeute fait aujourd’hui partie du réseau national Résendo France. Isabelle adore la synergie entre les praticiens de la MDE. Elle y exerce donc tous les samedis. Hormis accueillir des femmes, la sophrologue reçoit d’autres publics comme des adolescents et des seniors. Grâce à la Maison de l’Endométriose, la sophrologue a même pu présenter les bienfaits de la sophrologie à des gynécologues parfois désemparés devant la souffrance de leurs patientes. Ainsi, c’est le début d’une belle collaboration.

Du droit à la sophrologie 

Avant de se reconvertir, Isabelle Simonnet était juriste spécialisée dans la propriété industrielle. Vingt-cinq annés, durant lesquelles elle travaille dans de grands groupes comme L’Oréal et Bic, ainsi qu’en cabinet. Cependant, le groupe dans lequel Isabelle évolue, connaît une restructuration. Un bouleversement auquel se mêlent la crise sanitaire et le confinement. Ce qui permet, malgré tout, à Isabelle de prendre un temps de réflexion. Ayant participé à plusieurs cours collectifs de sophrologie durant le confinement, la future thérapeute tombe amoureuse de la méthode. Cette rencontre est une réelle prise de conscience, qui la pousse donc à se former au métier de sophrologue, en 2022, à l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). La sophrologue certifiée exerce désormais dans son cabinet à Colombes (92) où elle y reçoit tous les publics. Ainsi, Isabelle souhaiterait intervenir en entreprises, un milieu qu’elle connaît par cœur et bien sûr poursuivre ses actions auprès de la Maison de l’Endométriose.

Une permanence qui montre une nouvelle fois que nos sophrologues ont du talent !

La rubrique « Sophrologue du Jour », met en lumière nos anciens stagiaires. En effet, le métier de sophrologue évolue, tout comme la carrière de ceux qui ont été formés dans notre établissement. L’occasion pour tous de découvrir leurs parcours, leurs actualités et comment, chaque jour, ils font de leur activité un terrain de jeu sans limite. 

Découvrir nos actualités