La presse féminine, toujours à la recherche de sujets suscitant l’intérêt du lecteur, s’est emparée de la sophrologie. C’est pourquoi, le mensuel Marie-Claire n’a pas hésité à contacter la sophrologue Fatna Trapon. Ainsi, le magazine consacre à la thérapeute, un article entier dans son dossier Spécial Bien-Être.

Marie-Claire consacre un article à la sophrologue Fatna Trapon

Régulièrement, la presse s’empare de la sophrologie. D’ailleurs, la sophrologue Fatna Trapon s’est vue gratifiée d’un article complet dans le magazine Marie-Claire. En effet, la thérapeute figure en première place du dossier Spécial Bien-Être du mensuel féminin. Les journalistes du magazine, en quête d’une sophrologue certifiée au discours professionnel sont allés à sa recherche. C’est notamment grâce à son site internet et à la cohérence de son contenu, qu’ils ont contacté la sophrologue. Durant plusieurs entretiens téléphoniques, Fatna a pu raconter son parcours, parler de son cabinet ainsi que de sa pratique. La thérapeute a également reçu la visite d’une photographe afin d’illustrer l’article. Suite à la parution de celui-ci en juillet dernier, de nombreux magazines ont proposé à Fatna d’autres parutions. Une belle expérience et mise en lumière pour Fatna Trapon, qui est fière d’avoir été interrogée par un média comme Marie-Claire.

Une reconversion de cœur

Comme le souligne l’article dans Marie-Claire, Fatna a passé vingt ans dans l’univers de la mode et du luxe. En surface de vente puis au service clientèle, elle évolue et gravit les échelons. Toutefois, la cadence effrénée de son poste l’amène à réfléchir à l’avenir. Intéressée depuis toujours par le bien-être, Fatna décide de se former au métier de sophrologue. Alors, elle intègre la formation en six mois de l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) en parallèle de son travail. Convaincue d’avoir trouvé la reconversion qui lui convient, la sophrologue obtient quelque temps plus tard sa certification professionnelle. Depuis, Fatna exerce dans son cabinet à Montfermeil (93) et se déplace aux domiciles de ses clients. Ainsi, la sophrologue poursuit le développement de son activité qui a été joliment mis en lumière par l’article paru dans Marie-Claire.

 Une belle parution qui montre une nouvelle fois que nos sophrologues ont du talent !

La rubrique « Sophrologue du Jour », met en lumière nos anciens stagiaires. En effet, le métier de sophrologue évolue, tout comme la carrière de ceux qui ont été formés dans notre établissement. L’occasion pour tous de découvrir leurs parcours, leurs actualités et comment, chaque jour, ils font de leur activité un terrain de jeu sans limite. 

Vous aussi, envoyez-nous votre actualité et devenez le Sophrologue du Jour !