Au quotidien, il est tout à fait normal d’être traversé par des pensées négatives instantanées. Toutefois, celles-ci seraient davantage présentes que les positives et pourraient s’ancrer facilement dans le quotidien. Alors, la sophrologie est un support pour enrailler la machine des pensées négatives automatiques.

Que sont vraiment les pensées négatives ?

Quotidiennement, des centaines de pensées traversent notre esprit. Des pensées d’anticipation, à propos des tâches ménagères, des souvenirs ou des projections futures percent à tout moment. S’il est tout à fait normal qu’elles ne soient pas toutes positives, les pensées négatives sont toutefois plus fréquentes. En effet, selon la National Science Foundation, 80 % des pensées quotidiennes sont négatives. D’ailleurs, ne dit-on pas que l’Homme fixe plus facilement son attention sur les choses négatives ? Cela serait en fait dû au « biais de négativité ». Un réflexe du cerveau, qui met en surbrillance les mauvaises choses plutôt que les bonnes, afin de nous protéger. Des pensées négatives automatiques qui peuvent donc facilement s’ancrer dans le quotidien. Ces dernières se matérialisent sous la forme de comportements qui affectent l’humeur au fil du temps. Alors, la sophrologie est une méthode qui aide à faire barrage aux pensées négatives automatiques.

Pensées négatives automatiques, la sophrologie reprogramme le cerveau

Ces mauvaises pensées, basées sur des peurs, biaisent la réalité et faussent nos appréciations. C’est pourquoi, la sophrologie est une alliée pour remettre en question les pensées négatives automatiques qui empiètent sur notre quotidien. Pratiquer cette méthode permettra donc d’identifier ces pensées, de les remettre en question et de se concentrer sur le positif. Des compétences professionnelles que l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) s’emploie à vous transmettre. En effet, lors de votre formation pour devenir sophrologue certifié, vous apprendrez des protocoles d’amélioration du quotidien, dont deux dédiés au regain de confiance en soi. Une base solide pour vos accompagnements, que vous apprendrez à manier et à personnaliser en fonction des besoins de votre client. Ainsi, fort de votre formation en sophrologie, vous aurez toutes les compétences nécessaires pour aider vos clients à changer d’état d’esprit et à reprogrammer leur façon de penser.