Sophrologie – Cododo lorsqu’il relève de l’anxiété de séparation

cododo anxiété de séparation sophrologie

Émissions télévisées, magazines féminins, réseaux sociaux le cododo est partout. Cette pratique revient en flèche et suscite des débats. Toutefois, que faire lorsque le cododo relève plus du trouble de l’angoisse de séparation que de la praticité ? Découvrez comment la sophrologie aide les femmes à couper le cordon, après avoir pratiquer le cododo.

Cododo, il est partout

Le cododo est une pratique dans laquelle les parents dorment avec leurs enfants en bas-âge. Que ce soit par praticité pour l’allaitement, par sécurité car les parents craignent les risques de mort subite du nourrisson ou pour créer du lien, le cododo revient à la mode. Des émissions comme la Maison des Maternelles aux réseaux sociaux, la pratique se démocratise. Le cododo est même recommandé dans le carnet de santé depuis 2018 ainsi que sur le site de l’Assurance Maladie. Toutefois, il recommande de « placer le lit du nourrisson près du vôtre » et non dans le lit conjugal, et ce, jusqu’à six mois. En effet, de nombreux parents ne font pas la distinction et nomme « cododo » le fait de dormir avec l’enfant, parfois âgé de trois ans. Toutefois, comment faire lorsque la maman fait face à l’anxiété de séparation et a du mal à se détacher de l’enfant alors qu’il est en âge d’aller à la maternelle ?

La sophrologie pour gérer les troubles de l’attachement

En effet, après plusieurs mois à dormir aux côtés de bébé, certaines mamans rencontrent des difficultés à « s’éloigner » de l’enfant qui a grandi. En tant que sophrologue spécialisé, vous pourrez alors accompagner ces femmes à couper progressivement le cordon. L’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) propose alors aux sophrologues une spécialisation « Sophrologie et Périnatalité ». Cette formation vous enseigne notamment des protocoles en adéquation avec le parcours de la maman. Avant, pendant ou après la grossesse, cette spécialisation fait de vous un expert des techniques sophrologiques spécifiques à la périnatalité. Avec votre formation en sophrologie, vous serez capable d’accompagner les mamans qui, suite au cododo, ne se sentent pas à prête à laisser leur enfant dormir seul.  Ainsi, avec votre accompagnement la maman pourra chasser ses angoisses et se rassurer sur ses capacités.

Découvrir nos actualités