Retour d’un adolescent après une fugue, le rôle du sophrologue

formation sophrologue adolescent fugue

La fugue d’un adolescent est toujours un acte significatif, qui révèle la volonté de rompre avec un mal-être profond. Toutefois, dans 80 % des cas, l’adolescent fugueur regagne son domicile dans les 48 heures. Alors comment le sophrologue peut-il prendre en charge ces adolescents de retour au sein du foyer ?

La fugue chez l’adolescent, un acte significatif

Tout d’abord, le dictionnaire Larousse, qualifie la fugue par « le fait pour quelqu’un, en particulier pour un mineur, de s’enfuir de son domicile ». En France, en 2019, les services de police ont comptabilisé presque 50 000 cas de fugues. Un chiffre qui est constant depuis plusieurs années. Ainsi, les fugues représentent près de 90 % des motifs de déclaration de disparition de mineurs, âgés en moyenne, de 12 à 17 ans. Par ailleurs, dans 80 % des cas, l’adolescent en fugue regagne son domicile dans les 48 heures.

Pour les adolescents en fugue, cet acte est significatif. Il est un moyen de tirer la sonnette d’alarme et de mettre un terme à une situation de mal-être. Manque de liberté, conflits dans la famille, harcèlement ou échec scolaire, les points de départ sont multiples. Le site internet du numéro d’urgence, 116 000 Enfants Disparus, dispose d’une rubrique entière dédiée à la fugue. Il donne, notamment, des conseils aux adolescents et aux parents sur le retour au sein du foyer, qui est toujours un moment délicat. De plus, l’association encourage les parents d’adolescents fugueurs de retour au domicile, à consulter un professionnel.

Le sophrologue spécialisé pour un accompagnement adapté

Le retour de fugue d’un adolescent dans son foyer est un moment crucial. Toutefois, renouer le dialogue avec l’adolescent peut être compliqué pour les parents et faire appel à un sophrologue n’est pas forcément une évidence. Par ailleurs, l’aide du sophrologue spécialisé est d’un grand secours. Cet expert aura suivi une formation lui permettant de connaitre l’adolescent, ses mécanismes et lui apporter un accompagnement adapté. Le sophrologue spécialisé dans l’accompagnement d’adolescents est alors un allié dans cette situation épineuse qu’est le retour au domicile. En effet, l’enfant qui rentre de fugue, peut craindre les conséquences de cet acte. Il peut être frustré que sa famille ne le comprenne pas et se sentir perdu dans son foyer. C’est alors, qu’en parallèle d’un suivi psychologique, le sophrologue peut aider l’adolescent avec ses problématiques de mal-être.

Ainsi, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) propose aux sophrologues de se spécialiser à l’adolescence. Grâce à cette formation de spécialisation, vous apprendrez à mieux comprendre les rouages de l’adolescence et à gérer les troubles liés à cette période. Durant cette formation, l’IFS vous transmet différents protocoles qui peuvent s’appliquer à un retour de fugue. Tout d’abord, le protocole pour la rébellion, qui permettra à l’adolescent de retrouver un comportement adapté à son environnement, tout en évacuant la colère, la peur ou la violence. Ensuite, les protocoles de fléchissement scolaire ou d’inhibition. Ces derniers, permettront à l’adolescent de dépasser son anxiété, de reprendre confiance en lui et de reprendre sereinement sa place dans son foyer. Autant de protocoles que vous pourrez mettre en place avec l’adolescent pour éviter une récidive de fugue.

Découvrir nos actualités