Réseaux sociaux, la sophrologie pour apaiser les idées suicidaires

sophrologie idées suicidaires

Depuis plusieurs semaines maintenant, un challenge macabre circule sur le réseau social TikTok. Le #LabelloChallenge est devenu un indicateur du mal-être des adolescents en dépression. Alors, en complément d’une prise en charge psychologique, la sophrologie peut les aider à apaiser leurs idées suicidaires.

Un défi macabre qui circule sur les réseaux sociaux

Ce n’est pas la première fois que les réseaux sociaux sont au cœur de polémiques. À l’instar des jeux dangereux propagés dans les cours d’écoles, comme le « jeu du foulard », de nouveaux défis apparaissent quotidiennement sur les réseaux. Le « Blackout Challenge » avait fait tressaillir les autorités. Il consistait à retenir sa respiration le plus longtemps possible, quitte à s’évanouir. Le dernier à la mode ? Le « #LabelloChallenge », un défi macabre qui souligne le mal-être de certains adolescents. Plusieurs variantes sont adoptées, toutefois la finalité est la même : le suicide. En effet, utilisé quotidiennement, le baume à lèvre fait office de compte à rebours jusqu’à la mutilation ou au suicide. Alors, pour sortir les adolescents de la spirale de la dépression, une prise en charge complète est nécessaire. Une prise en charge, dans laquelle la sophrologie peut s’inclure, afin d’apaiser les idées suicidaires des plus jeunes.

Idées suicidaires, la sophrologie pour traverser la dépression

Les réseaux sociaux, à travers ces défis dangereux romanisent la dépression et le suicide. Un effet de mode particulièrement funeste, qu’il est important de mettre en lumière. Alors, en complément d’un suivi psychologique, la sophrologie peut effectivement aider les adolescents à repousser leurs idées suicidaires. En effet, la méthode peut les accompagner à ancrer un état positif, en les aidant à mieux gérer les manifestations de la dépression. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) vous forme aux différents usages de la méthode, dont l’usage thérapeutique. Ainsi, vous apprendrez les différents protocoles relatifs à l’accompagnement médical et aux comportements pathologiques. Suivant la situation et le stade d’évolution de la dépression de votre jeune client, vous saurez alors quel protocole employer. Par ailleurs, grâce à votre statut de sophrologue certifié, vous pourrez développer des actions de préventions en partenariat avec différents établissements scolaires. La sophrologie sera alors une arme pour chasser les idées suicidaires des élèves.

Découvrir nos actualités