Les mêmes formateurs qu’à Paris