La sophrologie et 250 grammes de talc

Passer des heures immobiles sous un soleil de plomb sans mot dire, c’est l’activité à laquelle se livre Cédric Graffin pour gagner sa vie. Si vous vivez à Nantes, vous avez sans doute croisé au moins une fois ce trentenaire qui se mue chaque jour en statue vivante.
Cédric Graffin officie dans la rue depuis une dizaine d’année. Il se drape de blanc, se maquille et se talque le visage (250g par jour), pour se figer dans l’espace et impressionner les passants. Pour rentrer dans ce rôle difficile qui exige un long effort de concentration, l’artiste a recours régulièrement à la sophrologie.

Source : 20 minutes

2015-07-30T06:14:27+00:00 Archives|