Le sophrologue Jimmy Zuberek travaille depuis deux ans, avec l’association Les Papillons Blancs de Grande-Synthe. C’est notamment grâce à ses grandes connaissances du handicap mental et psychique qu’il a pu intégrer cette structure. Alors, le sophrologue apporte chaque semaine son soutien aux bénéficiaires de l’association.

Le sophrologue Jimmy Zuberek au cœur d’un ESAT

En plus d’être sophrologue, Jimmy Zuberek est psychopraticien. Un statut qui lui a permis d’intégrer l’association Les Papillons Blancs de Grande-Synthe (59). Une organisation qui œuvre dans l’intérêt de personnes handicapées mentales. Jimmy exerce alors dans cet ESAT depuis deux ans. Un centre, où les adhérents sont des « ouvriers » travaillant aux côtés d’éducateurs. Le sophrologue y anime des ateliers tous les jeudis matin. Il a ainsi l’opportunité d’accueillir deux groupes d’une dizaine de personnes à chaque séance. La séance du premier groupe est plutôt centrée sur de la relaxation, alors que la seconde est davantage orientée vers des thématiques précises. Jimmy travaille donc avec les bénéficiaires de l’association sur la gestion de la colère, des troubles du sommeil ou encore des émotions. Des ateliers qui nécessitent un grand sens de l’adaptabilité et une prise de recul nécessaire face à un public plus ou moins réceptif et parfois dissipé.

L’histoire d’un beau projet

Comme évoqué précédemment, Jimmy Zuberek cumule plusieurs casquettes. Après avoir passé 10 ans en Hôpital Psychiatrique, il exerce désormais comme psychopraticien dans une clinique depuis 5 ans. Son poste de nuit lui fait rapidement comprendre la nécessité de trouver des outils adaptés à ses patients victimes d’angoisses nocturnes. Jimmy propose donc à sa direction, un projet dans lequel la sophrologie est l’outil central. Enjouée par cette proposition, la direction accepte et finance la formation du psychopraticien à l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). Fort de sa formation au métier de sophrologue, Jimmy développe le projet pour créer in fine un « pôle sophrologie et relaxation ». Une initiative qui connaît un succès retentissant puisque le sophrologue reçoit 50 demandes par semaine. Loin de s’arrêter là, il exerce en parallèle dans son cabinet les soirs de semaine, réalise des lives sur les réseaux sociaux et poursuit, bien évidemment, ses interventions auprès des Papillons Blancs.

Un partenariat qui montre une nouvelle fois que nos sophrologues ont du talent !

La rubrique « Sophrologue du Jour », met en lumière nos anciens stagiaires. En effet, le métier de sophrologue évolue, tout comme la carrière de ceux qui ont été formés dans notre établissement. L’occasion pour tous de découvrir leurs parcours, leurs actualités et comment, chaque jour, ils font de leur activité un terrain de jeu sans limite. 

Vous aussi, envoyez-nous votre actualité et devenez le Sophrologue du Jour !