Itinéraire d’une reconversion : portrait de la sophrologue Delphine Ponsonnet

IDR sophrologue Delphine Ponsonnet

Dans ce nouvel article Itinéraire d’une Reconversion, la sophrologue Delphine Ponsonnet nous retrace son parcours professionnel et revient sur son envie de retourner à des choses essentielles. Portrait d’une sophrologue en quête de simplicité.

Une transition en cours

  • Nom : Ponsonnet
  • Prénom : Delphine
  • Âge : 42 ans
  • Déclic : Besoin de retrouver des relations humaines simples, saines et de proximité
  • Delphine en trois mots : Persévérante /À l’écoute/ Battante

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Delphine Ponsonnet a un parcours professionnel atypique. En effet, elle n’a pas réellement le « profil » de l’enseignante classique. Ayant une culture scientifique, elle a obtenu un DUT de gestion et une Licence économique et sociale. Suite à quoi, Delphine multiplie les expériences professionnelles avant de découvrir l’enseignement. C’est alors, qu’elle postule un jour pour être professeure remplaçante. Le coup de cœur est immédiat et elle décide de passer le concours du CAPES de mathématiques pour devenir enseignante. En effet, le fait de pouvoir transmettre un savoir, délivrer des valeurs et partager ses connaissances avec ses élèves la fait vibrer. L’enseignante est alors ravie de pouvoir les accompagner, être témoin de leur évolution et surtout les rendre autonomes. Toujours à l’écoute des besoins de ses élèves, Delphine tisse avec eux de belles relations. Alors, depuis 20 ans maintenant, elle est professeure de mathématiques dans un collège du département du Rhône. Un établissement qui se situe tout de même à plus de 40 kilomètres de chez elle. Cependant, tenace et passionnée, Delphine effectue ce trajet quotidiennement. Toutefois, fatiguée des nouveaux rouages de l’éducation nationale, qui ne correspondent plus à ses valeurs, elle prend un temps de réflexion durant la crise sanitaire. Par ailleurs, l’enseignante ayant eu des soucis de santé, avait pu pratiquer la sophrologie. Une discipline qui résonne en Delphine Ponsonnet et dans laquelle elle se retrouve pleinement. La sophrologie répond effectivement à toutes ses attentes, soit une technique humaine, naturelle et sans artifice.

Grande amatrice de nouveautés et de challenges, l’enseignante saute le pas. Elle profite donc d’un congé de formation, pour se former au métier de sophrologue auprès de l’Institut de Formation à la Sophrologie à Saint-Étienne. Son choix se porte sur cette école, car elle est proche de chez elle et délivre une certification professionnelle. Pour le moment, la sophrologue Delphine Ponsonnet exerce toujours à temps plein en tant que professeure de mathématiques. Toutefois, à terme, elle souhaite scinder son emploi du temps à parts égales entre l’enseignement et son futur cabinet de sophrologie. Très énergique et motivée, la sophrologue a commencé à pratiquer, sur son temps libre depuis décembre. Dans une salle mise à sa disposition par la mairie, Delphine anime des séances de groupe, ce qui lui permet de commencer à se faire connaître. Ainsi, en pleine transition, la sophrologue espère pouvoir animer des ateliers dans son collège, afin de préparer les élèves à passer le brevet.

Le mot de la fin : « En fin de compte, ma décision résulte d’une réelle envie de changement et de me recentrer sur des choses tout simplement essentielles. »

Découvrir nos actualités