Itinéraire d’une reconversion : portrait de la sophrologue Stéphanie Provost

sophrologue Stéphanie Provost

Dans ce nouvel article Itinéraire d’une Reconversion, la sophrologue Stéphanie Provost revient sur ses aventures professionnelles dans le monde de la couture et sur son besoin de transmettre des outils personnalisés. Portrait d’une sophrologue à la créativité débordante.

Un parcours pour le moins inhabituel

  • Nom : Provost
  • Prénom : Stéphanie
  • Âge : 51 ans
  • Déclic : Volonté de réaliser un souhait de longue date, celui d’aider les autres
  • Stéphanie en trois mots : Créative / Patiente / Empathique

Couturière de métier, la grand-mère de Stéphanie Provost l’initie très jeune à cet art. Éprise du métier, elle obtient un brevet Vêtement Création et Mesure. Stéphanie réalisera par la suite deux BTS, l’un costumière de Spectacle et l’autre Styliste de mode. Une orientation qui lui convient parfaitement et grâce à laquelle elle s’épanouit pleinement. Durant des années, la couturière enchaine les maisons de prêt-à-porter et travaille comme styliste de mode pour enfant. Dynamique et passionnée, Stéphanie aura même l’opportunité de travailler pour le cinéma. Elle travaillera notamment sur les costumes du film La reine Margot. Son amour pour la relation client et les costumes, la mène à ouvrir sa propre boutique de création de robes de mariée à Nantes. Alors, pendant 10 ans, elle prend plaisir à écouter les besoins des futures mariées et à leur proposer des créations sur mesure. Comme le précise Stéphanie, c’est un accompagnement qui ressemble finalement à son nouveau métier de sophrologue. La vie faisant, la couturière est amenée à réaliser son rêve de petite fille. En effet, Stéphanie Provost sera durant 3 ans, le bras droit du créateur français Alexis Mabille. Un des rares a avoir l’appellation officielle « Haute-Couture ». Elle dirigera donc son atelier d’une trentaine de petites mains en haute saison. Cette expérience est aussi passionnante que dévorante. Toujours à 200 %, Stéphanie voyage aux quatre coins du monde. Elle a ainsi l’opportunité d’habiller des personnalités comme des princesses des Émirats arabes-unis, et même la célèbre chanteuse barbadienne Rihanna. Cependant, joignable à toute heure Stéphanie s’essouffle. Ce rythme effréné finit par impacter sa santé. Elle décide alors de prendre du temps pour elle.

La couturière qui pratiquait déjà le yoga, découvre la sophrologie par le biais de son médecin. C’est de cette façon, que Stéphanie tombe sous le charme de la méthode qui l’aide à traverser les aléas de la vie. À l’écoute de ses besoins et forte d’une volonté de partager un outil fabuleux, des sophrologues lui conseillent de se former à l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS). Ce que Stéphanie fera en 2021. La sophrologue décroche d’ailleurs quelque temps plus tard, sa certification professionnelle. Installée à Nantes, elle pose finalement ses valises à Saint-Brévin en Loire-Atlantique. Cela fait donc trois mois, que la sophrologue Stéphanie Provost communique sur sa nouvelle activité. Recevant ses clients chez elle, la thérapeute a pour ambition d’obtenir son propre cabinet. Elle souhaite d’ailleurs intervenir auprès de personnes malades, notamment en service d’oncologie. Ainsi, après tant d’aventures professionnelles, Stéphanie Provost débute une nouvelle page de son histoire, en tant que sophrologue cette fois.

Le mot de la fin : « Si je devais donner une phrase qui résonne en moi, ce serait la citation qui dit : Écoute ton cœur, il sait. »

Découvrir nos actualités