DOSSIER – Formation en sophrologie, quelles sont concrètement les activités du sophrologue ?

formation sophrologue activités

Professionnel de la relation d’aide, le sophrologue utilise la sophrologie comme un outil thérapeutique ou de développement personnel. Toutefois, pour beaucoup, les contours de cette activité professionnelle restent flous. Ainsi, voyons aujourd’hui quelles sont précisément les activités du sophrologue, des missions que vous apprendrez à réaliser lors de notre formation.

Sophrologue, une expertise multiple

Si la sophrologie est une méthode bien-être devenue populaire ces dernières années, nombreux sont ceux qui ignorent encore ce que fait un sophrologue. Ce professionnel de la relation d’aide utilise la sophrologie, comme un outil de développement personnel ou thérapeutique. Véritable caméléon de l’accompagnement, il s’adapte à son client et ajuste sa pratique à la problématique de ce dernier. Le sophrologue est alors capable d’intervenir dans quatre grands champs d’application qui sont ; l’amélioration du quotidien, la préparation mentale, l’accompagnement d’un traitement médical et l’accompagnement d’un comportement pathologique. Une expertise multiple qui permet au sophrologue d’intervenir dans des lieux extrêmement variés. Des entreprises, aux structures médicales en passant par les établissements scolaires, il est effectivement tout terrain. Cette pluralité de compétences fait aujourd’hui de lui, l’un des thérapeutes préférés des Français. Cependant, savez-vous précisément ce que sont les missions et les activités quotidiennes du sophrologue ?

Les principales activités du sophrologue

Le sophrologue réalise deux actions quotidiennes distinctes, qui constituent les temps forts de son activité. Ici, laissons de côté la casquette d’auto-entrepreneur, pour se concentrer sur celle du thérapeute. Ainsi, le temps du sophrologue est divisé en deux tâches. En premier lieu, il anime évidemment des séances, qu’elles soient individuelles ou collectives. Cela implique, qu’il connaisse tous les exercices et leurs consignes. Le thérapeute doit également savoir mener les divers temps d’échange pour recueillir de précieuses informations. Des informations qui nous mènent à la deuxième activité, celle de concevoir des protocoles. Le praticien doit donc être en mesure de créer un accompagnement sur mesure, en fonction de son client et de sa problématique. Par ailleurs, lors des inter-séances et grâce aux informations récoltées, il sera capable d’ajuster son protocole à la séance suivante. Enfin, le sophrologue doit savoir conserver une certaine attitude et ligne de conduite. Autant d’activités et de compétences professionnelles, qui vous seront transmises lors de notre formation pour devenir sophrologue certifié.

Formation en sophrologie, l’apprentissage des tâches et activités du sophrologue

Les deux grandes activités du sophrologue nécessitent donc une formation, pour acquérir l’ensemble des compétences professionnelles requises. C’est pourquoi, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) vous enseigne toutes les connaissances nécessaires à l’exercice du métier. Dès la troisième journée de formation, vous apprendrez les cadres de travail du sophrologue et ses missions quotidiennes. Posture professionnelle, cadre déontologique et cadre thérapeutique, vous saurez tout sur les règles qui régissent la profession. Le lendemain, nous vous enseignerons ce qu’est un protocole de sophrologie, sa structure et sa conception. Une composante essentielle de votre formation, qui vous permettra de structurer vos accompagnements et d’atteindre les objectifs fixés par vos clients. Ensuite, au cours des sessions suivantes, vous aurez l’opportunité d’apprendre à mener à bien les temps d’entretien et à réaliser les exercices de sophrologie. Notre formation pour devenir sophrologue se veut donc parfaitement complète. Grâce à cet apprentissage et sa mise en pratique tout au long de votre cursus, vous maîtriserez pleinement les activités du sophrologue et serez apte à ouvrir votre propre cabinet.

Découvrir nos actualités