Formation professionnelle, bien choisir sa formation de sophrologue

formation professionnelle sophrologue

La formation professionnelle apparait de plus en plus comme un enjeu majeur dans la vie d’un salarié. Elle suscite d’ailleurs l’intérêt et l’adhésion des français, qui s’ouvrent à de nouvelles perspectives. Ainsi, quels sont les critères pour bien choisir sa formation professionnelle de sophrologue ?

La formation professionnelle et l’intérêt des Français

La formation apparait ces dernières années, comme un enjeu majeur dans la vie professionnelle d’un actif. La dernière étude du cabinet Harris Interactive montre que la formation professionnelle bénéficie d’une bonne image. De plus, 59 % des Français estiment qu’il est « facile de se former tout au long de sa vie professionnelle ». Un chiffre congruent avec l’engouement autour du dispositif du Compte Personnel de Formation (CPF) qui facilite grandement les démarches de formations. Toujours dans la même étude, la formation professionnelle est perçue comme un élément important pour premièrement évoluer dans son travail et deuxièmement se reconvertir. D’ailleurs, selon l’enquête, près d’un tiers des français se projettent dans l’exercice de deux métiers différents au cours de leurs carrières. Toutefois, une ombre au tableau persiste. La méconnaissance des offres de formation et des débouchés semblent perturber 41 % des interrogés. Alors, qu’il s’agisse d’une volonté de développer ses compétences ou d’une reconversion, comment bien choisir sa formation professionnelle au métier de sophrologue ?

Bien choisir sa formation professionnelle de sophrologue

Se former à la sophrologie peut avoir deux perspectives. Celle d’ajouter une corde à son arc dans l’exercice de ses fonctions d’aide-soignante ou d’infirmière par exemple. Ou bien de changer complétement de branche, pour se consacrer pleinement au métier de sophrologue. Quoi qu’il en soit, certains points doivent être portés à votre attention et certaines questions posées. Tout d’abord, quel type de formation souhaitez-vous suivre ? L’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS), valorise la transmission de connaissances et de compétences professionnelles vous permettant de devenir sophrologue certifié. En effet, le développement personnel ne fait pas partie de nos syllabus.

Par ailleurs, sophrologue est, certes, une profession non réglementée, mais l’obtention d’un certificat comme le RNCP, est fortement recommandée. Ce dernier est un précieux sésame si vous souhaitez intervenir dans certaines structures comme les maisons de retraite, les hôpitaux et parfois même les associations. De plus, l’obtention du titre RNCP est un avantage pour vos clients. Ce dernier permet justement le remboursement de séances de sophrologie, par certaines mutuelles. Pour sa part, l’IFS a été la première école de France habilitée à délivrer le titre RNCP de sophrologue. Enfin, la facilité d’accès reste un critère non-négligeable lors d’une formation professionnelle. C’est pourquoi, nous mettons un point d’honneur à vous faciliter la vie en étant à vos côtés dans 46 villes de France.

Maintenant, vous connaissez tous les critères d’une bonne formation professionnelle de sophrologue !

Découvrir nos actualités