La sophrologie est une méthode adaptée à tous. Sans contre-indications particulières, adultes et enfants peuvent la pratiquer. D’ailleurs, la sophrologue Sidonie Delattre-Perez intervient dans une association auprès d’enfants en situation de handicap.

Sidonie Delattre-Perez, la sophrologue qui s’adapte aux handicaps 

La sophrologie est effectivement une méthode qui s’adapte à tous les publics. Pour preuve, la sophrologue Sidonie Delattre-Perez intervient un mardi par mois, auprès d’enfants en situation de handicap. En effet, la thérapeute donne tous les mois de son temps à l’association AEPH81 à Carmaux, dans le Tarn. Ainsi, dans ce lieu d’accueil semblable à un cocon, Sidonie accueille des enfants présentant des handicaps comme l’autisme, âgés de 6 à 13 ans. Ainsi, elle les aide à gérer leurs émotions, qui sont particulièrement exacerbées. La sophrologue a su adapter sa pratique pour que les séances privilégient « l’échange et la communication ». Des séances ludiques et créatives, dans lesquelles Sidonie Delattre-Perez, utilisent notamment des exercices de concentration et d’ancrage. Ce qui permet de stopper le flux incessant de pensées angoissantes des enfants. Une belle réussite, puisqu’ils utilisent désormais ces exercices au quotidien lorsqu’ils en ressentent le besoin.

Une reconversion avec les enfants comme fil d’Ariane

Sidonie a toujours ressenti cette appétence pour travailler auprès d’enfants. En effet, elle a travaillé comme assistante maternelle et auxiliaire de puériculture en service de pédiatrie pendant 20 ans. Formée à la sophrologie une première fois en 2017, Sidonie décide de se tourner vers l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) en 2021 afin d’acquérir des compétences solides et une certaine légitimité à exercer le métier de sophrologue. Convaincue par la pédagogie et la méthodologie de l’IFS, la thérapeute se forme à Toulouse. Ayant connu la méthode lors de sa première grossesse, la thérapeute n’a cessé de pratiquer. Ainsi, c’est tout naturellement qu’elle s’est tournée vers le métier de sophrologue lorsque l’occasion s’est présentée. Depuis, elle exerce dans son cabinet à Villeneuve-sur-Vère. Particulièrement appréciée des plus jeunes, Sidonie a su développer différents partenariats. En plus d’intervenir bénévolement pour l’association AEPH81, elle intervient dans des centres de loisir, des maternelles et des écoles auprès notamment d’enfants scolarisés en unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS).

Un succès auprès des enfants qui montre une nouvelle fois que nos sophrologues ont du talent !

La rubrique « Sophrologue du Jour », met en lumière nos anciens stagiaires. En effet, le métier de sophrologue évolue, tout comme la carrière de ceux qui ont été formés dans notre établissement. L’occasion pour tous de découvrir leurs parcours, leurs actualités et comment, chaque jour, ils font de leur activité un terrain de jeu sans limite. 

Vous aussi, envoyez-nous votre actualité et devenez le Sophrologue du Jour !