Cancer de l’enfant, la Franche-Comté met l’accent sur les soins supports

Cancer enfant Franche-Comté

Mardi 15 février était la Journée Internationale du cancer de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte. Une pathologie qui affecte des milliers de personnes en France. Ainsi, dans les hôpitaux, les médecins soulignent de plus en plus, l’importance des soins supports dans l’accompagnement du cancer, comme en Franche-Comté.

La journée Internationale du cancer de l’enfant

Le mardi 15 février est dédié à la Journée Internationale du cancer de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte. Cette journée est consacrée à la visibilité, à la mobilisation et à la sensibilisation autour des tumeurs de l’enfant. Selon l’Institut Curie, chaque année, 2 200 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chez les 0/17 ans et 450 chez les 15/17 ans. Cependant, la survie à 5 ans des cancers de l’enfant est de 88 %. Toutefois, cette maladie reste la première cause de décès chez les plus de 1 an. Actuellement, les chercheurs dénombrent une centaine de tumeurs aux caractéristiques biologiques propres et aux évolutions particulières. Ainsi, certains centres médicalisés sont dédiés au moins de 25 ans comme le centre SIREDO. Au-delà du parcours médical, il met en avant l’importance d’une prise en charge globale permettant de préserver la santé mentale, les liens sociaux et la scolarité.

Les soins supports aux cancers en Franche-Comté

L’importance de cette prise en charge globale, l’Institut fédératif du cancer de Franche-Comté l’a bien compris. En effet, cette structure qui réunit huit hôpitaux et centres hospitaliers de Besançon et alentours met l’accent sur les soins supports. Ce groupement d’établissements mutualise les expertises des professionnels de santé afin d’optimiser les parcours de soins. Cela passe donc par la gestion des effets indésirables des traitements, comme la fatigue, les troubles du sommeil, les troubles digestifs ou de l’humeur. La sophrologie ayant pour champs d’application ces derniers, elle est régulièrement invitée dans ces centres. D’ailleurs, l’Institut de Formation à la Sophrologie (IFS) formera dès juin 2022 des sophrologues dans la ville de Besançon. En effet, nous vous enseignons les compétences et connaissances professionnelles à l’accompagnement aux traitements médicaux. Ainsi, en devenant sophrologue certifié, vous pourrez intégrer l’Institut de Besançon et vous greffer à leur politique de soins supports.

Découvrir nos actualités