L’IFS, bien au delà de vous apporter les connaissances nécessaires à la pratique de ce métier, sait vous accompagner, quelque soit votre parcours.  Nous quittons cet institut à regret, mais totalement prêt pour démarrer ce si beau métier, la Sophrologie. Je rajouterais que le dynamisme de Catherine Aliotta et de la Chambre Syndicale, nous permet de pouvoir travailler dans de meilleures conditions de reconnaissances, tant publiques, que légales et administratives. 

Marianne Drouilhat (75)